Office

Powerpoint presentation – Guy KAWASAKI’s rule of 10/20/30

POWERPOINT PRESENTATION

It is often enough to cite people who have clearly stated principles that then become readers of the evidence.

 Guy KAWASAKI several years ago, explained that a good PowerPoint presentation to present your startup project, held in 3 simple rules:

  • 10 Slides
  • 20 Minutes
  • 30 As the font size.

I will start by recalling that you do not have to use Powerpoint, which is a software rendered unusable by an overflow of functions all more useless than the others. There are obvious alternatives on PC or Mac, or even just online. This being recalled, the 10.20.30 rule is radical. It is there to remind you first of all that the attention of your audience is limited.

Presenting more than ten points in a meeting is relatively unnecessary. Your audience will quickly get bored and move on … Even if the people you face will continue to look at you and even smile at you.

The 10 slides for a business project presentation are ideally the following:

  1. The problem
  2. Our solution
  3. Le business model
  4. La “sauce secrète” de votre projet
  5. Marketing et ventes
  6. Les concurrents
  7. L’équipe
  8. Projections et étapes clefs
  9. Où vous en êtes et le calendrier
  10. Résumé et votre demande

Vingt minutes doit être le temps que vous allez prendre pour présenter cela. Un calcul savant nous fait comprendre que cela représente 2 min par slides. C’est très court et c’est normal : 1 diapo = 1 message. Si cela doit être plus long que 2 min, vous dites des choses inutiles ou mal formulées (ce qui est pire à vrai dire).

Enfin une police de taille 30 pour vous assurer que a) tout le monde puisse lire et que b) le message reste compact. KAWASAKI précise que si cette règle ne vous convient pas, vous pouvez utiliser un algorithme plus précis pour trouver la bonne taille de police pour vos diapos : Âge de la personne la plus vieille de l’auditoire / 2 = Taille Idéale. Donc oui, restez bien sûr du 30. Voilà d’ailleurs ce que cela va donner vu d’un peu loin :

Je crois qu’il faut aussi rappeler qu’il ne doit y avoir aucun effet d’animation sur ces slides : vous n’êtes pas un professionnel du multimédia, vous allez juste harasser votre auditoire visuellement. Qu’il faire abstraction des mauvaises images de la bibliothèque PowerPoint : mettez de vrais images.

Et que la police de caractère choisie doit rester unique, simple et lisible (probablement Arial ou Helvetica).

L’article original est ici et l’un de ses livres les plus intéressants pour les entrepreneurs est “L’art de se lancer”.

Pour aller plus loin il est  recommandé l’excellent article de Duarte Design : Lessons from TED: 5 Simple Tweaks. Indispensable.

 

Leave a Reply