Presse

TMG et son fondateur accompagnent le secteur privé en Côte d’Ivoire: création de la JEI.

Lancement officiel des activités du JEI, faîtière des jeunes entreprises

L’organisation des Jeunes Entreprises Innovantes de Côte d’Ivoire (JEI), a lancé officiellement ses activités le 30 janvier 2015 à Abidjan pour porter la voix des jeunes entreprises dans les instances de décision.

Les entreprises de Côte d’Ivoire, regroupées au sein de cette structure se donnent pour mission de lutter solidairement contre la «mortalité» des jeunes entreprises en assurant aux sociétés de moins de huit années d’existence, un filet de sécurité qui prenne en compte leurs caractéristiques réelles.

Pour les membres fondateurs de la JEI, soutenus par le Partner du Cabinet de Conseil The Maslow Group “TMG” en la personne de Léandre LALLIER, ont décidé la mise en place de cette pépinière  visant à permettre aux jeunes firmes de survivre dans ce nouveau contexte mondial en pleine mutation.

C’est pourquoi, les instigateurs du mouvement “Jeunes Entreprises Innovantes” a appelé les jeunes entrepreneurs en particulier, à adhérer massivement à cette initiative pour leur assurer un accompagnement au plan juridique, comptable et managérial garantissant le développement de leurs activités.

Le Directeur Général Adjoint du CEPICI, Mme Solange AMICHIA, a salué cette initiative qui tend à « promouvoir l’esprit entrepreneurial au sein de la population en général, en particulier au sein de la jeunesse en Côte d’Ivoire ».

En effet, les PME/PMI nouvellement créées vont non seulement contribuer activement à la lutte contre les inégalités sociales, mais également seront considérées comme des piliers centraux les plus représentatifs du processus de développement ».

Elle a saisi l’occasion pour inviter les jeunes à s’insérer dans les programmes porteurs de croissance et intégrateurs de solutions dans tous les secteurs de l’économie notamment: l’agriculture, l’énergie, les mines, les infrastructures, etc.

La présidente d’honneur du JEI, Mme DOUKOURE Sehinabou Yolande, par ailleurs présidente de l’Ordre National des Architectes, a pour sa part, appelé l’Etat, à faciliter en matières fiscales, l’émergence de ces jeunes entreprises.

Le Secrétaire Général Adjoint de la Présidence de la République, M. Thierry TANOH a reconnu que le JEI est « une initiative à soutenir » dans la mesure où l’entreprenariat nécessite suffisamment de courage.

Tout en saluant la mise en place du JEI, les parrains de cette céromomies ont confirmé la volonté de l’ensemble des acteurs du secteurs privés en Côte d’Ivoire, de mettre en place un environnement propice au développement des activités économiques.

Cette organisation a la particularité de regrouper des entreprises certes jeunes, mais qui font preuve d’innovation dans leur process soit dans le secteur d’activité, soit dans le management ou encore dans les ressources utilisées. Elle compte 63 membres issus de 17 secteurs d’activités et aura plein de défis à relever dans les années à venir.

Laisser un commentaire